Les effets nocifs des plombages gris (amalgame)

Effets nocifs de l’amalgame

Composé d’un alliage d’argent, de cuivre, d’étain, de zinc et de 50 % de mercure, l’amalgame dentaire est utilisé depuis 150 ans pour obturer les dents cariées.

Quoiqu’aucun fait pathologique grave n’ait été relevé suite à son utilisation, les experts et les dentistes se questionnent relativement à sa toxicité. La présence de mercure inquiète, et le débat est bien réel.

Le plombage gris rend-il malade ?

Certains phénomènes sont connus : la mastication et les serrements de dents libèrent des émanations de mercure et provoquent la dissolution du métal dans la salive. Toutefois, sa présence dans l’organisme demeure bien inférieure au seuil de nocuité et aucun effet biologique n’a été observé.

La question est sérieuse et a été mise à l’étude par Santé Canada. Cette dernière ne prescrit pas de cesser d’utiliser des obturations en amalgame. Néanmoins, le Comité des intervenants de Santé Canada a émis plusieurs recommandations aux dentistes concernant cette matière. Un usage judicieux est en tête de liste. Par la bande, l’emploi de matériaux obturateurs alternatifs est donc préconisé lorsque possible.

Pourquoi continuer à utiliser l’amalgame ?

L’alliage d’argent a fait ses preuves : il est durable, résistant et possède des propriétés antibactériennes qui préviennent la récidive. De façon générale, il n’est pas recommandé de remplacer systématiquement ce type d’obturation sauf dans des cas présentant de réels risques, comme une hypersensibilité allergique.

Ce matériau reste à ce jour meilleur que l’ensemble des résines et ciments qui sont proposés actuellement comme substituts, à l’exception des incrustations métalliques ou en céramiques.

La décision de recourir ou non à l’amalgame devient un choix personnel. Certains continueront à l’utiliser précautionneusement s’ils le jugent approprié, d’autres le banniront simplement de leur pratique.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à questionner votre dentiste concernant les risques liés à l’utilisation d’obturations en amalgame. Il saura vous expliquer son point de vue et les raisons qui le poussent ou non, à se servir de l’amalgame pour le traitement des caries.