La carie du jeune enfant

La carie du jeune enfant est affection grave qui se caractérise par des dents de lait lourdement endommagées par la carie. Cette maladie peut évoluer très rapidement et a des effets néfastes autant sur la dentition primaire que sur la dentition permanente. Elle se manifeste chez les enfants d’âge préscolaire et entraîner divers maux :

  • Douleurs aiguës ou chroniques
  • Perturbation au niveau de l’alimentation et du sommeil
  • Malocclusion
  • Autres problèmes qui peuvent avoir des répercussions à très long terme.

Mesures pour éviter la carie du jeune enfant

Plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement de la carie du jeune enfant. Notons principalement l’alimentation et l’hygiène buccodentaire.
Il est d’abord important de savoir que le lait maternel, les préparations pour nourrissons, le lait de vache et les jus de fruits contiennent TOUS du sucre. La formation de caries chez l’enfant survient donc principalement lors des boires et des repas, et lorsque celui-ci s’endort avec son biberon (à l’exception de l’eau).

Par conséquent, il est recommandé de nettoyer les gencives de votre bébé après chaque boire, même s’il n’a pas encore de dents. Ensuite, dès l’apparition des premières dents, il faut les brosser à l’aide d’une brosse à soies souples adaptée à la taille de sa bouche. Notez que la quantité de dentifrice ne devrait pas dépasser la grosseur d’un grain de riz.

Idéalement, il faudrait aussi limiter, voire cesser, le boire avant l’assoupissement du bébé. Pareillement, il faut éviter de laisser l’enfant s’endormir avec un biberon en bouche. Dans ce dernier cas, le liquide reste dans la cavité buccale et favorise le développement de lésions carieuses. Bien entendu, une certaine période d’adaptation sera nécessaire avant que l’enfant ne s’habitue à sa nouvelle routine.

Pour faciliter la transition, nous vous invitons à consulter les recommandations ci-dessous.

Trucs et astuces pour une transition à l’eau en douceur :

  • Remplir le biberon d’eau seulement.
  • Si votre enfant le refuse, donnez-lui une sucette propre, une peluche ou une couverture.
  • Si votre enfant pleure, n’abandonnez pas la nouvelle routine instaurée : consolez-le et recommencez.
  • Si toutes ces recommandations ne semblent générer aucun résultat satisfaisant, essayez de diluer le lait du biberon graduellement avec de l’eau, et ce, jusqu’à ce que le contenu soit converti totalement en eau.
  • Si vous allaitez votre enfant au sein, tentez de le retirer avant qu’il ne s’endorme.

Au niveau de l’alimentation, veillez à ne pas offrir des aliments à teneur trop élevée en sucre et limitez-en la consommation. Vous pouvez aussi ajouter de l’eau au jus et surtout, privilégiez les collations saines et qui ne collent pas aux dents comme des fruits et légumes ou du fromage.